Entreprendre au féminin, sur la Bluezone de Kaloum

<< Retour

Les femmes et les jeunes filles s’approprient la Bluezone de Kaloum, le temps d’un échange constructif sur les voies et moyens pour leur autonomisation à travers l’entreprenariat.

Enteprenariat au fémin_pix

AFRICAN WOMEN’S ENTREPRENEURSHIP, une organisation qui œuvre pour l’autonomisation des femmes et des jeunes filles, a organisé le 25 juin dernier, une  formation pour les jeunes filles, à l’entreprenariat féminin pour leur autonomisation.

Grâce à des témoignages de femmes chefs d’entreprises, celles-ci ont pu décrire les aptitudes à avoir pour mieux entreprendre. Des sketchs de sensibilisation sur l’autonomisation des femmes mais aussi des conseils et recommandations de Mme Kimberly Phelan, militante des droits de la Femme, mentor de l’organisation pour l’autonomisation des femmes en Guinée, et conseillère aux Affaires culturelles de l‘Ambassade des Etats-Unis en Guinée,  ont ponctué la rencontre.

De l’avis des participantes, appelées à prendre leur destin en main, il est temps que les femmes entreprennent. « Quand les femmes ont leurs propres entreprises, elles s’épanouissent mieux », explique Mariam Barry, actrice. « Nous les femmes, nous avons beaucoup d’idées et de projets, mais nous ne savons pas comment monter un dossier solide et trouver le financement requis. Cette formation va nous permettre de prendre nos vies en main en devenant des entrepreneures » renchérit Hassanatou, l’une des participantes.

PARTAGER