Lutter contre Ebola par le biais de la musique

<< Retour

Donner la chance aux jeunes talents de la musique guinéenne de s’exprimer sur une scène internationale, telle est la vocation du concours de chant #AfricaStopEbola, officiellement lancé vendredi dernier sur la Bluezone de Kaloum en présence de la star internationale Tiken Jah Fakoly. Pour en savoir plus sur ce concours, Abdoul M’Baye, coordinateur du projet #AfricaStopEbola en Guinée, nous parle du concours.

Tiken

D’où est venue l’idée du concours ?

C’est après l’enregistrement du single Africa Stop Ebola qui a connu la participation de quelques grandes figures de la musique africaine comme Tiken Jah Fakoly, Salif Keita, Sia Tolno, Awadi… et le succès enregistré par le clip vidéo sur les réseaux sociaux que le réalisateur a décidé de lancer ce concours pour permettre aux personnes, entre 15 à 50 ans, de se produire sur une scène internationale, et permettre aux trois premiers lauréats de financer leur projet professionnel.

Quels sont les objectifs du concours ?

C’est de lutter contre l’épidémie qui a fait plus de 2 000 victimes dans notre pays. Une façon pour nous d’apporter une touche particulière au combat contre le virus sans passer par les spots dans les médias. Mais aussi faire comprendre à la population que les survivants d’Ebola ne sont pas à rejeter ni à stigmatiser. Ce projet est un tremplin pour les jeunes talents, il leur permet de se révéler. Grâce à ce projet, les jeunes auront un espace d’expression et d’épanouissement à travers la musique.

Comment le concours va se dérouler ?

La première phase a consisté en la présélection des candidats à travers un casting, pendant 3 jours, qui s’est déroulé sur la Bluezone. Les 165 candidats inscrits pour le concours sont passés devant un jury composé de 4 membres, dont un journaliste culturel, deux experts musicaux et une personne qui a pu guérir de la maladie Ebola. 15 candidats ont été retenus, ils seront coachés et suivis pendant une semaine dans différents domaines : l’identité vocale, la présence scénique…

Pour finir, un grand spectacle sera organisé le 11 juin prochain dans des conditions professionnelles devant 500 personnes. Trois vainqueurs se répartiront les différents prix, dont le premier empochera

4 000 euros, le deuxième 2 400 euros et le troisième 1 200 euros.

Pourquoi le choix de la Bluezone pour abriter ce concours ?

La Bluezone constitue aujourd’hui un symbole pour les mélomanes, artistes et managers. C’est pour donner une touche particulière à l’événement, que l’on s’est dirigé vers la direction du site. Grâce à la Bluezone, le concours s’est bien passé dans un espace propre avec la mise à disposition de la lumière pour le bon déroulement du casting. Je souhaiterais ici remercier la Bluezone pour son accompagnement et encouragement aux artistes.

PARTAGER