Interview de Sylvain Ndour sur la production d’énergie sur la Bluezone

<< Retour

Directeur Technique Adjoint de Conakry Terminal où il gère les engins portuaires depuis 2011, Sylvain Ndour a apporté son expertise sur le volet énergétique lors du déploiement des Bluezones avec les équipes de Blue Solutions.

Sylvain

Dites-nous en plus sur l’unité de production et de stockage d’électricité de la Bluezone ?

L’énergie qui est produite sur la Bluezone est issue de deux champs de panneaux photovoltaïques, soit une surface au sol de 1 000 m2. A ces panneaux sont directement connectés deux shelters remplis de batteries qui ont une capacité de production instantanée de 100 KW. Les batteries Lithium Métal Polymère (LMP) sont produites par Blue Solutions qui est spécialisé dans le système de stockage d’énergie. En d’autres termes, les panneaux photovoltaïques captent les rayons du soleil, cette énergie est ensuite envoyée dans les batteries des shelters pour y être stockée et enfin l’énergie est redistribuée, de jour comme de nuit, sous forme d’électricité.

Quelle est la capacité de ces batteries ?

Dans chaque shelter il y a six batteries qui produisent une énergie totale de 180 Kwh. De quoi éclairer les terrains de sport, la salle de spectacle, les espaces verts, deux écrans géants, produire de l’eau potable et fournir une connexion internet fiable avec le Wifi.

En saison pluvieuse, est-ce que l’énergie stockée dans les batteries est suffisante pour assurer une autonomie totale ?

Effectivement dans tous les pays il y a des moments où l’ensoleillement est faible. Pour ce qui est de la Guinée, le  mois d’août est le moins ensoleillé. Les batteries LMP ont une grande autonomie et le dimensionnement est fait pour répondre efficacement à toutes les contraintes durant l’année.

Par conséquent il n’y a pas de réelles problématiques liées au climat. Nous avons déjà vécu l’expérience en 2014 et nous n’avons observé aucune rupture de charge.

PARTAGER