L’ouverture de sept Bluezones est prévue en Guinée

<< Retour

12 septembre 2014

Le projet du Groupe Bolloré prévoit le déploiement de 7 Bluezones en Guinée.

Les Bluezones ne vont pas seulement contribuer à améliorer l’accès à l’électricité, elles contribueront considérablement à améliorer la vie des jeunes guinéens.

media-map-blue-line-guinee

Ces Bluezones, réparties entre Conakry et Kagbelen, seront toutes entièrement autonomes en énergie et  occuperont une superficie comprise entre 2 et 4 hectares. Ces zones sont destinées à accueillir des espaces de vie où tout devient possible : l’éclairage, l’accès à l’eau potable et à internet, la mise à disposition de prise électriques pour recharger portable et smart phones, mais aussi des connections Wi-Fi, de la fibre optique, la possibilité d’apprendre, de se divertir et de développer des projets économiques créateurs de valeur.

La première Bluezone a vu le jour en avril 2014 à Kaloum, l’un des quartiers populaires de Conakry.  Cette zone urbaine, à l’accès contrôlé, était en friche avant une réhabilitation spectaculaire qui a permis de conserver la structure métallique existante, véritable réplique d’un bâtiment Eiffel.  Proche de la gare ferroviaire, Kaloum  est la preuve de l’engouement des jeunes pour ce concept.Un projet qui n’est que le premier d’une série de 7.

Le Groupe Bolloré prévoit très prochainement l’ouverture d’une autre Bluezone, dans un quartier très peuplé de la ville de Conakry, la commune de Dixinn. Sa proximité avec l’université  Gamal Abdel Nasser, la plus grande du pays, l’hôpital de Donka, de la Grande Mosquée Fayçal, et  le grand marché de Madina, fera de la Bluezone de Dixinn, un lieu d’échange entre générations.

PARTAGER