La CAN 2015 a fait vibrer la bluezone

<< Retour

La CAN à la bluezone de Kaloum, c’était des milliers d’individus arborant un seul drapeau, le rouge, le jaune et le vert et un unique totem : l’éléphant du Syli. Le Syli national : une équipe que petits et vieux, jeunes et adultes plébiscitent. 

Can 2015

Le pouls  de la bluezone de Kaloum battait au rythme des matchs de la Guinée.  À  l’image de la ville,  la bluezone, épicentre de toutes les ferveurs, pulsait son énergie. Dans chaque bâtiment, des écrans géants ont été érigé, des écrans de TV mis en place pour que toute une population vive au son de la CAN 2015.  Pour faire perdurer l’effet Syli, des entreprises de la place et des jeunes des quartiers ont participé à des tournois organisés par HAVAS Africa Guinée à la Bluezone.

Clin d’œil au football et à la Bluezone de Kaloum : le célèbre film africain « Ballon d’or » dont certaines scènes ont été tournées sur l’emplacement même de la Bluezone lorsque ce terrain n’était qu’une friche, a été retransmis le 6 février dernier, en présence du réalisateur Cheikh Doukouré et de l’acteur principal. Cette diffusion a été un vrai moment d’échange avec le public sur l’importance du football pour la jeunesse  guinéenne. La finale de la CAN, quant à elle, a attiré plus de 1 000 spectateurs.

PARTAGER