Lutte contre Ebola : Des Smartphones pour mieux dépister le virus

<< Retour

Le mois de novembre dernier, la Bluezone de Kaloum a servi de cadre à la configuration de 600 Smartphones. Ousmane Camara, Blueambassadeur a mobilisé 20 blueliners bénévoles pour l’occasion. Grâce à la connexion Wifi et aux infrastructures de la Bluezone, ils ont configuré 600 Smartphones en une seule journée.

Lamai

Pour lutter contre le virus Ebola, l’Université Colombia de New York (Etats Unis) a mis à la disposition de la Guinée 1 000 Smartphones pour aider au dépistage de l’épidémie dans le cadre du partenariat avec la Cellule Nationale de lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.
L’objectif de ce projet financé par le gouvernement guinéen et ses partenaires (UNFPA, Earth Institut, Sony Ericsson…) est de mettre à la disposition des agents de suivi, des Smartphones qui vont leur permettre de relayer des informations en temps réel sur de potentiels cas suspects afin de les prendre en charge plus rapidement et dans les meilleures conditions.

Selon Beth ZEHE, Responsable programme santé à l’Université Colombia, les 5 communes de la Capitale sont déjà couvertes par le projet. « Ces milles téléphones configurés vont servir les villes de l’intérieur du pays », précise-t-elle. Elle a par ailleurs remercié la Bluezone pour la mise à disposition de 20 Blueliners ainsi que le cadre et les solutions qui ont facilité la configuration rapide desdits Smartphones.

PARTAGER